lundi 5 décembre 2011

Départ de Barcelone

Samedi 3 décembre. Cap sur Alicante! La fenêtre météo est courte mais semble bonne pour passer et continuer la descente le long des côtes espagnoles. Il est 15h et je vais quitter Barcelone dans des conditions bien agréables. Tout va bien, tout va mieux.

Tara Tari au vieux port de Barcelone
Je dis tout va mieux parce qu'hier soir, j'avais le ventre un peu noué. C'est un peu la même chose avant tout départ du ponton. Un petit stress certainement utile. "Est-ce que j'ai fait tout ce que je devais faire?" je lis et relis la liste des choses "à faire à La Ciotat"  - enfin le La Ciotat est barré au crayon par un "Marseille" lui même raturé au profit d'un "Barcelone". Bref, je sens que la liste va me suivre un moment, car je note "Alicante" dans le coin de la page.

Un point avec Gérald et Bernard, mes routeurs, un autre avec Tanguy Leglatin, mon entraîneur en mini qui est toujours de bons conseils. J'ai passé la soirée à préparer ma nav. Identification sur la carte des ports qui pourraient être de bons abris en cas de dégradation météo, ou encore des obstacles qui se trouvent sur la route, et puis petit tour d'inspection du bateau. Tout est ok mais je n'ai pas très bien dormi. La nuit a été froide dans le bateau, et bruyante aussi. Un vendredi soir à Barcelone, même en décembre, il y a toujours des touristes alcoolisés qui sautent dans l'eau du port à 3h30 du matin en criant le froid et l'ivresse.

Ce matin, mon amie la navigatrice Anna Corbella vient me dire au revoir sur le ponton, c'est super sympa de la voir. Nous avons déjà pas mal navigué ensemble, en mini mais surtout lors du Mondial40, en juillet 2010, à Gijon, en Espagne. Anna est la première femme espagnole à avoir fait la mini transat, et aussi à avoir fait le tour du monde à la voile et en course. C'était il y a un an, lors de la Barcelona World Race. Depuis, Anna est une vraie star ici. Mais elle est toujours la même, simple, sympa et rigolote. Nous discutons un peu. Elle se prépare pour une saison en figaro et une transat ag2r. Aussi, je lui explique que je ne me sentais pas très bien hier soir et que je me suis demandée quatorze mille fois dans la nuit si "j'étais capable de faire tout ça". Elle me rassure en m'expliquant qu'à chaque fois qu'elle part en mer, il lui arrive la même chose, que c'est tout à fait normal de ressentir cela. "Partir trop confiant ne serait pas bon, tu ne crois pas?" me dit-elle avec le sourire réconfortant de la bonne copine. De toute façon ça ira mieux une fois partie, c'est toujours comme ça. "Disfruta!" (savoure!) me dit-elle en me disant au revoir.

Anna Corbella, star de la voile espagnole, accueille TaraTari à Barcelone
Mes parents ont du repartir hier, mais ce samedi matin mon frère et Alejandro, le papa de sa femme, m'accompagnent pour les dernières préparations d'avant départ. Et c'est Noël avant l'heure, Jérôme qui a déjà sponsorisé une partie de mon avitaillement m'offre ce matin une VHF portable de compét' pour remplacer la mienne, défaillante, ainsi que des cartes marines. Tout est prêt et nous déjeunons rapidement tous les trois au "Maritim" qui m'accueille comme si j'étais membre du Club. Et puis nous partons tous les trois sur l'eau.
Merci à Alejandro y Clara pour leur aide et leur accueil!

"Je viens d'être papa, donc ce n'est pas possible là, mais j'aurais bien aimé t'accompagner sur une étape!" me dit mon frère qui est avec moi à bord de Tara Tari pour la sortie du port. Moi aussi j'aurais bien aimé! C'est super de voir mon frère à bord: il a un sourire grand comme ça! Il faut dire que des aventures et des expéditions, on en a vécu de belles, ensemble, en montagne. Jérôme a fait le tour du monde avant de poser son baluchon à Barcelone... Tara Tari le fait rêver, et nous nous promettons de vivre bientôt une prochaine aventure du genre.
Jérôme partage avec moi ce premier bord et puis voilà, la suite, c'est en solo. On se sert fort dans les bras et il repart à bord du zodiac du Maritim.
Et je me retrouve seule avec TaraTari, heureuse et détendue... cap sur de nouveaux horizons!
Merci Jérôme pour ces quelques images!

video

qu'il est beau, ce petit voilier qui s'éloigne....
Capucine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire